facebook-icon   twitter

Projet de doctorat en hydrogéologie

Résilience hydrologique d’un lac de grande dimension dans le Bouclier canadien

Le but du projet de doctorat est de comprendre la résilience hydrologique d’un lac de grande dimension situé dans le Bouclier canadien (Outaouais). Les objectifs spécifiques sont 1) de quantifier la dynamique hydrologique du lac, 2) d’estimer les effets à long terme des changements dans l’utilisation du territoire et des changements climatiques, et 3) de formuler des recommandations pour la conservation du bassin versant. Le projet comprend le développement d’un modèle hydrologique (de surface et souterrain), la modélisation à long terme des conditions hydrologiques passées, ainsi que l’analyse et la simulation de scénarios climatiques et d’utilisation du territoire.

Ce projet de doctorat fait partie d’un projet de recherche plus vaste dirigé par la professeure Marie Larocque à UQAM, en collaboration avec Stéphanie Pellerin de l’Université de Montréal et du Jardin botanique de Montréal, et Raphaël Proulx de l’UQTR. L’étudiant(e) recruté(e) travaillera avec un professionnel de recherche, un autre étudiant au doctorat, un étudiant à la maîtrise et des stagiaires de premier cycle. Le projet implique un partenaire privé de même que Conservation de la nature Canada, tous deux ayant pour mission de protéger le lac à long terme. Le consortium Ouranos fournira les scénarios climatiques et le support scientifique nécessaire à leur utilisation.

L’étudiant(e) retenu(e) aura des diplômes de BSc et de MSc en Géologie ou en Génie civil, de même qu’une expérience en modélisation hydrologique/hydrogéologique. L’étudiant(e) sera inscrit(e) au programme de doctorat en Sciences de la Terre et de l’atmosphère de l’UQAM et sera membre du centre de recherche Geotop. L’étudiant(e) recevra une bourse de 20 000$/yr pendant trois ans. Le projet de doctorat débutera en mai 2017.

Les étudiant(e)s intéressé(e)s sont invité(e)s à envoyer une lettre de présentation, un CV complet, une copie de leurs relevés de notes BSc et MSc, de même que les coordonnées de deux références (seront contactées ultérieurement) à la professeure Marie Larocque.